Système de vidéosurveillance
Créé le 24/05/16

Projet de mise en place d’un système de vidéosurveillance

Suite à l’évolution rapide que connaît l’environnement sécuritaire tunisien sur les plans technologiques et géopolitiques et suite à l’apparition de nouvelles formes de crimes modernes comme les crimes informatiques, les crimes organisés et les crimes liés au terrorisme, le Ministère de l’Intérieur a pris des décisions sur les plans technologiques, législatives et organisationnelles pour suivre cette évolution.

 

Dans ce cadre, le Ministère a préparé depuis 2015 tout un programme pour faire évoluer les outils de travail des unités de sécurité. Le programme englobe un certain nombre de projets qui visent à faire évoluer le travail dans le domaine de la sécurité nationale dans un futur proche. Parmi ses projets, le projet de mise en place d’un système de vidéosurveillance sur le Grand Tunis et sur certaines villes en attendant que ce soit généralisé sur tout le territoire tunisien.

 

Les étapes du projet :

 

Première étape :

 

L’installation de 300 points de contrôle sur le grand Tunis. Pour chaque point il y’aura 4 caméras (3 fixes et 1 amovible). Le nombre total des caméras s’élèvera à 1200 caméras installées.

L’installation d’un centre de gestion et de contrôle.

Le projet couvrira de plus 4 autres régions à savoir Kasserine, Le Kef, Jendouba et Sidi Bouzid avec 30 points de contrôle composés de 3 caméras fixes et 1 amovible chacun.

Le nombre total des caméras s’élèvera à 1680 avec un coût global de 9MD pour sa première phase.

 

Deuxième étape :

 

L’installation de 30 points de contrôle sur toutes les régions en ajoutant 100 nouveaux points sur le Grand Tunis.

Ce projet se compose de caméras de vidéosurveillance, d’un matériel de liaison et d’une infrastructure d’enregistrement et de gestion et de contrôle.

Les travaux de la première partie seront pour l’année 2016. Pour la deuxième partie les travaux commenceront début 2017.

 

Objectifs :

L’objectif principal de ce projet est d’offrir aux forces de l’ordre national un système de contrôle électronique sur les grandes places de la capitale et sur les villes mentionnées.

Ces points de contrôle permettront de contrôler les points sensibles, les entrées, les artères principales, les espaces communs… et ce comme un moyen préventif contre les crimes.

Ce système aidera aussi à détecter les mouvements terroristes dans les villes côtières grâce à la possibilité de lecture des plaques d’immatriculation des voitures et à un système intelligent de reconnaissance faciale.

 

Coût :

Le coût total du projet s’élèvera à 30MD.

 

 

Partager cet article :

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Août 2017
D L Ma Me J V S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2